Crpscience.net » Soin » Quand parle-t-on de mobilité douce ?

Quand parle-t-on de mobilité douce ?

Depuis que la population mondiale a pris conscience du réchauffement climatique, de nouvelles mesures sont adoptées en faveur de la planète. Parmi elle, vous avez la mobilité douce. Comme vous le lirez sur www.mobilitedouce.fr, cette expression désigne l’ensemble des déplacements non motorisés et l’utilisation des moyens de transport non polluants et silencieux.

Mobilité douce : vous préférez le vélo ou la marche?

Vous retrouvez donc :

  • le vélo, la trottinette, la marche à pied
  • le gyropode, la planche à voile
  • les véhicules électriques.

Ce qui est intéressant avec la mobilité douce, c’est que votre moyen de transport est peu coûteux à l’usage mais aussi peu coûteux en infrastructure. En effet, la construction d’une piste cyclable coûte moins cher que celle d’une autoroute ! Sans oublier qu’en faisant de l’exercice, vous prévenez les maladies cardio-vasculaires, le stress et la surcharge pondérale.

Sachez que si vous allez à la gare à vélo, il est souvent possible de monter dans le train avec votre vélo. Ce sera appréciable si, une fois à destination, vous avez encore un trajet à effectuer. Sinon, vous pouvez très bien laisser votre deux roues dans le parc à vélos situé à l’entrée de la gare.